PEUT-ON GUÉRIR DÉFINITIVEMENT DE L’ADDICTION AUX DROGUES ?

Depuis toujours, les êtres humains ont utilisé des produits divers pour se faire plaisir ou pour soulager leur souffrance. L’usage de la drogue est un continuum qui va de la recherche de plaisir (ce qui est légitime), à la dépendance (ce qui est un problème aussi bien sanitaire, social, que légal). Les problèmes commencent avec l’abus de substance, puis l’installation d’une dépendance, le consommateur perdant sa capacité à se contrôler ou à contrôler sa consommation. Continuer la lecture PEUT-ON GUÉRIR DÉFINITIVEMENT DE L’ADDICTION AUX DROGUES ?

A l’occasion de la journée international de la lutte contre l’abus et trafic de drogue la fondation kamsiham au Cameroun organise une campagne de sensibilisation et un débat en ligne de de lundi 21 juin à samedi 26 juin.

Mis en avant

A l’occasion de la journée international de la lutte contre l’abus et trafic de drogue la fondation kamsiham organise une campagne de sensibilisation et un débat en ligne de de lundi à samedi 18h à 20h sur zoom sur les différents thèmes …. Continuer la lecture A l’occasion de la journée international de la lutte contre l’abus et trafic de drogue la fondation kamsiham au Cameroun organise une campagne de sensibilisation et un débat en ligne de de lundi 21 juin à samedi 26 juin.

Bonjour à tous les membres du groupe d’anciens toxicomanes de la Fondation Kamsiham

l’association Famille Unie contre les Drogues et la Toxicomanie(FUDT) A l’occasion des fêtes de fin d’année nous organisons un  » Dîner QSD » des anciens toxicomanes de la Fondation kamsiham le Samedi 26 décembre 2020 Continuer la lecture Bonjour à tous les membres du groupe d’anciens toxicomanes de la Fondation Kamsiham

Consommation de stupéfiants: la désintoxication avance

Freddy T., jeune consommateur involontaire de drogue, a pu reprendre le chemin de l’école après sa prise en charge par le personnel de la fondation « Kam-Siham » (« viens voir », en pidgin), centre de sevrage et de désintoxication des toxicomanes, situé à 50 m du terminus Cité-Sic, arrondissement de Douala III. Lorsque CT s’y rend, sept patients sont internés. Continuer la lecture Consommation de stupéfiants: la désintoxication avance